Euro rugby : la France domine le Danemark et prend le contrôle de sa poule

L’équipe de France a passé avec brio son premier test lors de ce championnat d’Europe de rugby-fauteuil réunissant les huit meilleures nations du Continent à la Halle Carpentier de Paris. Ce mercredi, les Bleus ont remporté un match déterminant pour assurer la première place de leur groupe aux dépens des Danois, vice-champions d’Europe en titre (50-46). Une victoire qui devrait leur permettre d’éviter les champions paralympiques anglais en demi-finale.

Cédric Dubord, l’un des trois entraîneurs de l’équipe de France avec Bob Vanacker et William Ybert, avait promis un match engagé et serré contre le Danemark. Les Bleus ont été servis.

Un match maîtrisé

Dans une Halle Carpentier encore chaude bouillante, boostés par la présence de nombreux enfants, les équipiers du capitaine Jonathan Hivernat ont livré une bataille féroce pour s’imposer (50-46). « On a toujours été devant », apprécie Cédric Dubord. « Cela nous a permis de conserver le score et de faire jouer pas mal de joueurs. »

Le premier line-up des Bleus s’est montré intraitable d’entrée de jeu. Avec Cédric Nankin à la manœuvre, les Tricolores ont exercé une très grosse pression sur leurs homologues danois. « On les a poussé à prendre tous leurs temps morts durant ce quart temps », se réjouit le technicien. « Ils n’avaient pas de solutions et on a récupéré notamment deux bons ballons. »

Forte de ce premier acte abouti (12-11), et soutenue par un public enthousiaste, la France ne lâchait rien et accentuait l’écart au fil du match (38-34 à la fin du 3e quart temps). La France a su tenir la pression et l’écart.

Retrouvez toutes les photographies de la compétition

La première place en ligne de mire

La France prend donc une sérieuse option sur la première place de la poule. Il ne lui faudra toutefois pas se faire piéger par la Russie, promue du groupe B mais victorieuse de la Suisse ce mercredi (50-42). « On ne connaît pas bien cette équipe qui a un bon line-up. Là encore nous devrons être appliqués et mettre une grosse pression d’entrée de jeu », avance Cédric Dubord. «  Logiquement, nous aurons l’occasion de davantage faire tourner sur ce match pour bien préparer la demi-finale. »

La Grande-Bretagne intraitable

La demi-finale devrait se jouer contre l’Allemagne, logiquement défaite par la Grande Bretagne en clôture de cette journée des enfants. Les Anglais, victorieux (64-52), ont tenu leur rang et aussi pu faire tourner leur effectif.

Ce jeudi, ils affronteront les Pays-Bas qui ont battu la Pologne (43-38). « On a vu un match assez serré où les Néerlandais ont fait la différence sur la fin du troisième quart et lors des huit dernières minutes de jeu. »                   

Rédaction : J. Soyer


Programme de jeudi 24 février