Euro rugby : La France s’installe sur le toit de l’Europe !

L’équipe de France de rugby-fauteuil a réalisé un exploit majuscule ce samedi après-midi à la Halle Carpentier de Paris. Les Bleus ont décroché leur premier titre de champion d’Europe en venant à bout de la Grande-Bretagne, double championne d’Europe sortante et championne paralympique en titre (44-43). «  C’est le début d’une belle histoire », se réjouit Cédric Dubord, l’un des coaches de la France.  

L’équipe de France a atteint son objectif. Elle tient sa performance majeure. Les Bleus, 6e des derniers Jeux Paralympiques de Tokyo, ont décroché le titre de champion d’Europe devant leur public et une Halle Carpentier, très bien remplie et en ébullition. Une Halle Carpentier, acquise à la cause des Bleus qui a retenu son souffle tout au long de cette finale très accrochée et indécise jusqu’au bout. À la fin, la communion entre le public tricolore et les joueurs était belle à voir. « On l’a fait, c’est historique » , lance la voix éraillée, Cédric Dubord. « C’est magnifique, on a été soutenu par le public qui nous a transcendé à garder ce point d’avance en toute fin de partie, quand on a perdu quelques ballons et vu notre avance de quatre points fondre doucement. »  

Un match défensif

Face aux Britanniques, triple champions d’Europe sortants et champions paralympiques en titre, les Tricolores du trio Bob Vanacker, Cédric Dubord et William Ybert, ont livré un match plein. Une vraie finale pour s’imposer d’un point (44-43). « Les Joueurs ont parfaitement appliqué les consignes. On a fait un bon début de match, mis une grosse pression, notamment sur les porteurs anglais, Phipps et Robinson », poursuit Dubord.« La France a mené 11-8 à la fin du premier quart puis 21-18 à la pause. Cela nous a aussi permis de prendre le temps pour aller marquer. Il le fallait afin de récupérer un peu parce que les joueurs ont fait d’énormes efforts pour bien défendre. Il n’y a pas eu beaucoup de point parce que ce fut une partie de défense. »

En fin de partie les Bleus ont pris quatre points d’avance avant de connaître de petites frayeurs. « Les Anglais n’ont rien lâché, ils ont su remonter au score mais on a su tenir. C’est la victoire d’un groupe. On l’avait dit, pour aller au bout, il faudrait l’implication des douze joueurs. Cela a été le cas. »

Même si le staff n’a pas pu trop faire tourner, les remplaçants ont apporté un vrai supplément d’âme aux titulaires sur cette finale. « C’est le début d’une histoire », assure Cédric Dubord. Avec ce premier titre majeur, la France a fait tomber une barrière psychologique importante. 

Le Danemark prend la 3e place     

Le Danemark complète le podium. Les Danois ont logiquement dominé les Allemands lors du match pour la 3e place (58-52). La Suisse, elle, s’empare de la 5e place après son succès contre les Russes (53-40). Enfin, Les Pays-Bas ont laissé la dernière place à la Pologne (49-42). 

Rédaction : J. Soyer


Classement de l’euro


1 FRANCE
2 GRANDE-BRETAGNE
3 DANEMARK
4 ALLEMAGNE
5 SUISSE
6 RUSSIE
7 PAYS-BAS
8 POLOGNE